Kassav', un concert mémorable pour tout le monde.

 

Kassav’ chiré sa

Texte et vidéos : Karel CLOTAIRE - FRANCE ANTILLES

Dimanche 20 Novembre 2016 - 20h00

Lien complet : http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/loisirs/sortir/kassav-chire-sa-402797.php

Kassav’ chiré sa

 

Kassav' a fait le plein vendredi et samedi soir au Palais des sports du Gosier. Les membres du groupe n'ont pas manqué de rendre hommage à Patrick Saint-Éloi qui a partagé l'aventure avec eux pendant de nombreuses années.

Samedi soir, Kassav’ a littéralement enflammé le Palais des sports du Gosier devant près de 4 500 spectateurs. Une salle pleine à craquer et des fans qui ont dansé, chanté et qui en demandaient plus. Avec un répertoire aussi riche, il était impossible pour le groupe de chanter l’intégralité de leurs succès en 3 heures de spectacle. Mais les standards comme Zouk la sé sel médikaman nou niSiwo, Chiré, Doméyis, etc. ont été repris en chœur par le public. 



Kassav’ n’a pas manqué de rendre un hommage appuyé au regretté Patrick Saint-Éloi dont les photos défilaient sur les écrans géants. 

Jocelyne Beroard a régalé le public avec ses morceaux comme Mi tchè mwen, Kolé séré, Pa bizwen palé, Kaye Manman, etc. 

Enfin, comme à son habitude, l’ambianceur Jean-Philippe Marthély a fait le show pendant le concert et soulevé la foule. 
Même après plus de 30 ans de carrière du groupe, les fans de Kassav’ sont toujours au rendez-vous et ne semblent toujours pas rassasié.
 

Kassav' a toujours le feu sacré

Olivier FEYT

Samedi 19 novembre 2016

Lien complet : http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/culture/kassav-a-toujours-le-feu-sacre-388090.php

Kassav' a toujours le feu sacré

Pas question de chanter sans rendre hommage à Patrick Saint-Éloi, surtout en concert « sur ses terres » , en Guadeloupe. (Dominique CHOMEREAU-LAMOTTE)

 

Les fans de Kassav' ont assisté à du grand spectacle, vendredi soir, au Palais des sports du Gosier. Le premier des deux concerts programmés a fait salle comble. Rendez-vous ce samedi soir pour le deuxième round.

On ne sait pas si les membres de Kassav' vont voter à la primaire de droite, mais comme Alain Juppé, ils ont la super pêche. Comme tout le monde d'ailleurs, dans un palais des sports du Gosier plein à craquer pour le premier de leurs deux concerts.

Sur scène, ils sont tous les cinq comme au bon vieux temps : Jocelyne Béroard, royale, dans une tenue noire puis bleue, au clavier Jean-Claude Naimro et sa barbe grisonnante de sage sous ses dreads, le bassiste Georges Décimus dans son débardeur scintillant, Jacob Desvarieux, malicieux, et Jean-Philippe Marthély, dans une surprenante tenue de scène noire à motifs oranges.

Ils ont invoqué l'absent, Patrick Saint-Eloi, « sur ses terres » , en reprenant certains des titres qu'il chantait. Pas les ballades du zouk lover, mais ses titres les plus trépidants, comme pour ne pas casser le rythme. Le fantôme du Moulien est apparu sur les trois écrans géants.

Kassav'a offert du grand spectacle, un grand concert.

Kassav chiré douvan, ce samedi à 20 h 30, au palais des sports du Gosier. Places assises : 45 euros. Places debout : 35 euros. Points de vente : Microforce Moudong, Sebastiano Pointe-à-Pitre, Jarry, Milenis et Basse-Terre. Billeterie en ligne : Allmol.com et Shopping-97

Chaude ambiance dans la salle du Palais des sports du Gosier. (Dominique CHOMEREAU-LAMOTTE)

Jocelyne Beroard, entourée des deux choristes du groupe, Marie-José Gibon (à gauche) et Marie-Céline Chrone. (Dominique CHOMEREAU-LAMOTTE)

Difficile d'écouter Kassav' sans danser. (Dominique CHOMEREAU-LAMOTTE)

J

acob Desvarieux, accompagné de Marie-José Gibon et Jocelyne Beroard. (Dominique CHOMEREAU-LAMOTTE)

L'ambianceur Jean-Philippe Marthély est bien parti pour chauffer la salle. (Dominique CHOMEREAU-LAMOTTE)