L'équipe

Article Karumag

Le Palais des Sports de Gosier : lieu de vie, d’art et d’énergie

 

le-palais-des-sports-de-gosier

En décembre 2014, PDS Events prend les rennes du Palais des Sports de Gosier. Depuis, la structure collectionne les têtes d’affiche tout en faisant la part belle aux activités sportives. Ciryl Coudoux, gérant, dévoile les clefs de ce succès. 

Propos recueillis par Julie Clerc

 

Quels axes guident votre gestion du Palais des Sports ?

Ciryl Coudoux : Diversité et qualité ! J’ai dix années d’expérience dans la production de spectacles. J’ai produit Admiral T partout dans le monde, Dominique Coco ou Akiyo, piloté les tournées d’E.sy Kennenga en Métropole et aux Antilles-Guyane et participé à l’organisation des trois premiers Gwadloup’ Festival. J’en tire un réseau dense et des liens étroits avec des producteurs français et américains, ce qui me permet de mettre sur pied, pour le Palais, une programmation d’artistes très variée.

Nous avons déjà accueilli Steel Pulse, Admiral T, Thirld World, Kalash, Jamel Debbouze, Barbara Hendricks et Rony Théophile. La pièce « Les hommes viennent de mars, les femmes de Vénus », qui connaît un franc succès dans l’Hexagone, sera donnée le 10 novembre. Le 11 novembre, les enfants pourront assister à la comédie musicale « Le  Livre de la jungle ». Kassav sera sur scène les 18 et 19 novembre et Carole Venutolo le 2 décembre, lors de la Nuit lyrique. La Nuit du rire caribéen rassemblera, le 3 décembre, les plus grands humoristes des Antilles-Guyane. Le 9 décembre, nous programmons un Chanté Nwel gratuit.

Le Palais des Sports se doit de concilier culture et sport : une gageure ?

Equilibrer les aspects culturels et sportifs, c’est un challenge. Le sport, au Palais, c’est 3500 heures de cours par an assurées par dix-huit clubs sportifs. C’est aussi la présence des cours de sport des lycées Baimbridge et Jardin d’Essai et de la section STAPS de l’Université des Antilles.

Plus de 500 personnes pratiquent hebdomadairement les activités proposées par le Palais : cirque hip hop, baby gym, gymnastique rythmique et sportive, twirling, escrime et basket pour les enfants, sports de combat, futsal, zumba et yoga pour les adultes. Du lundi au samedi, de 8h à 20h, il y a du sport au Palais, à des prix abordables! Le 26 novembre, nous organisons le Festival des arts martiaux, en partenariat avec la Ligue Guadeloupéenne de karaté.

Si la vocation première du Palais est le sport, nous devons trouver un équilibre avec le spectacle pour financer les frais de fonctionnement. Notre objectif est de proposer une diversité culturelle dans la programmation en maintenant un réel équilibre avec le sport. D’ailleurs, avec le soutien de la mairie, nous projetons en 2017, entre autres, d’équiper les salles Gymnase et Dojo afin de réduire leur temps d’immobilisation en faveur des activités sportives.

Notre volonté en 2017 est aussi d’accroitre nos relations avec les entreprises en créant une structure dédiée : PRO EVENT, qui assurera la régie publicitaire et le sponsoring du Palais, démarchera les entreprises pour l’organisation de conventions, séminaires, arbres de Noël de CE, vœux aux personnels, et organisera un minimum de quatre salons d’envergure régionale et autant d’évènementiels sportifs par an.

Quelle équipe assure un tel travail ?

Ce sont des professionnels aux profils différents et complémentaires : Claude Kiavué, directeur, dirigea le Centre des Arts pendant dix ans ; François Bonnet, directeur de production, assure chaque année la coordination du Festival Terre de Blues et la régie de la plupart de grands événements guadeloupéens ; Michael Lauzis, directeur technique, prend en charge l’accueil du public et le bon déroulé des spectacles ; Rebecca Domergue, assistante de direction, gère les relations avec les clubs sportifs et la billetterie. Notre régie, Pro Event, est gérée par Eric Lequime, qui fut notamment régisseur général de la Karujet, du TGVT et du Tour de Guadeloupe, assisté de 2 collaboratrices.

Quels espaces mettez-vous à disposition de vos clients?

Le parvis d’abord, 560 m2 en plein air ; un patio végétal de 524 m2, équipé de deux bars, idéal pour les cocktails et réceptions privées ; le Gymnase, salle modulable pouvant recevoir 1 500 à 5 000 personnes où spectacles, salons et conventions sont organisés. Le Dojo, 800 places assises, accueille séminaires et conventions d’entreprise. La salle polyvalente enfin (300 m2, 200 places assises) est parfaite pour les conférences de presse et les séminaires.

 

Thierry Telchid, gérant

thierry(@)palaisdessportsgosier.com

0590 90 29 01

 

Claude Kiavué, directeur

direction(@)palaisdessportsgosier.com 

0590 90 29 02

 

Michael Lauzis, directeur technique

technique(@)palaisdessportsgosier.com 

0590 90 29 09

 

François Bonnet, booking

booking(@)palaisdessportsgosier.com

0590 90 29 04

 

Rebecca Domergue, assistante

contact(@)palaisdessportsgosier.com 

0590 90 29 00

 

Kareen Fleming, attachée de presse

communication(@)palaisdessportsgosier.com

0590 90 29 08

 

ProEvent, régie intégrée, relations partenaires, CE et sponsors

proevent.gp(@)gmail.com 

0590 90 29 06

 

Ciryl Coudoux, producteur : « Optimiser l'outil »

« J'ai proposé à la Ville de faire payer 20 euros/heure aux clubs sportifs. Cela a été validé en conseil municipal le 15 octobre. C'est un moyen de rationaliser le bâtiment. Les clubs ont été informés que cette mesure entrerait en application le 1er janvier. C'est vrai que nous ne pourrons pas fonctionner économiquement sans la participation des clubs, mais en même temps, il nous faut appliquer un tarif qui nous permet d'optimiser l'outil par rapport aux coûts de production. Nous organisons également des événements, notamment des concerts. Et nous faisons aussi de la location de salle pour les événementiels. »